ENTRETIEN DES TERRARIUMS FERMÉS

Télécharger la notice

Les terrariums bonbonnières, dits aussi « fermés » constituent de véritables petits écosystèmes quasiment autosuffisants. En effet, dans ces environnements clos, différents processus se déroulent et interagissent : grâce à l’énergie du soleil, les plantes mettent en place le mécanisme de la photosynthèse afin de produire leur nourriture. L’humidité ambiante dans le terrarium et l’évapotranspiration des végétaux reproduisent le cycle de l’eau sous forme de condensation, puis de fines gouttelettes le long des parois, qui retournent ensuite à la terre pour être réabsorbées par les végétaux, limitant l’arrosage à un à deux par an.

TEMPÉRATURE

Ambiante. Votre terrarium doit être éloigné des courants d'air et de toute source de chaleur.

 

LUMIÈRE 

Placez votre terrarium dans un endroit lumineux sans soleil direct qui pourrait le surchauffer et brûler les végétaux par effet de loupe à travers le verre.

ENTRETIEN

Veillez à bien ôter de votre terrarium les feuilles abîmées, noircies ou tombées qui se décomposent très rapidement sous l’effet de l’humidité et pourraient favoriser l’apparition de moisissures.

Par ailleurs, taillez vos végétaux lorsqu’ils touchent le verre ou qu’ils se développent de façon envahissante. Après la taille, laissez votre terrarium ouvert deux jours pour que les tiges cicatrisent.

CONDENSATION

De fines gouttelettes et un peu de buée sous le couvercle et sur les parois du terrarium indiquent une bonne hygrométrie. Toutefois, si la condensation devient trop importante (grosses gouttelettes et difficulté à voir la composition à travers - comme sur la photo), il faut ouvrir le terrarium jusqu’à ce que l’excédent d’humidité s’évapore et que l’air se renouvelle. Un excédent d’humidité prolongé pourrait entraîner des moisissures et menacer l’écosystème.

Vous venez d'adopter un terrarium ?

Il se peut qu'il ait besoin d'un temps d'adaptation à son nouvel environnement. S'il condense beaucoup au début, pas d'inquiétude ! Ouvrez-le régulièrement jusqu'à ce que le taux d'humidité s'équilibre progressivement.

ARROSAGE

Des mousses qui s’assèchent (au toucher et visuellement moins vertes) et un substrat qui s’éclaircit révèlent un besoin d’eau. Il faut donc arroser votre terrarium. Toujours avec parcimonie, quelques cuillerées suffisent.

Que faire si les feuilles de mes végétaux tombent ou jaunissent ?

Si les feuilles tombent ou jaunissent dans votre terrarium, c’est souvent le signe d’un excès ou d’un manque d’eau. Si votre écosystème est imbibé, laissez-le ouvert le temps que cet excès s’évapore, puis refermez-le. Au contraire, s’il est asséché, réhydratez les mousses et arrosez votre composition.

Le jaunissement peut également être dû à un manque de lumière. Assurez-vous que ce n’est pas le cas, et déplacez votre terrarium le cas échéant.

Si des taches brunes apparaissent sur les feuilles, c’est souvent à cause d’un champignon. Enlevez les feuilles atteintes et laissez votre terrarium ouvert deux jours pour que l’excédent d’humidité s’évapore.

 

Que faire si les mousses jaunissent ?

Si les mousses sont sèches, réhydratez-les en les vaporisant. Elles se regorgeront d’eau et retrouveront ainsi leur beau vert d’origine. Sinon, il se peut qu’elles aient pris trop de soleil ou qu’elles soient victimes d’un champignon. Dans ces cas-là, remplacez la mousse endommagée.

 

Que faire si des insectes se développent dans mon terrarium ?

Le terrarium est un écosystème « vivant », il est donc possible qu’une faune s’y installe.

Si vous voyez de petits vers dans le substrat, vous pouvez les y laisser, ils ne sont pas nocifs.

Toutefois, si des cochenilles apparaissent dans votre contenant sous forme de petits amas blancs cotonneux, ou si des pucerons ou des moucherons se développent, il faudra les traiter à l’aide de répulsifs adaptés en suivant bien les consignes.

 

Que faire si des moisissures apparaissent ?

Les moisissures sont le signe d’une humidité trop élevée dans votre terrarium. Ôtez les parties atteintes et laissez le contenant ouvert deux jours afin de renouveler l’air et de réguler l’hygrométrie. Faites ensuite bien attention à ouvrir votre terrarium lorsque la condensation devient trop importante.

©Succulente Design végétal 2016 - Tous droits réservés